Bruno Pruneau

Ingénieur, Ex-Artisan

Description:
Bio:

Bruno Pruneaux est né à Nuln en l’an 1950. Son père était un des premiers ingénieurs et sa mère l’une des filles d’une grande famille de noblesse d’Altdorf. Son père passa toute sa vie à chercher des procédés pour mettre en œuvre son projet de canons à feu. Il commença par un simple tube un métal renforcé ou il y mettait de la poudre et un projectile qu’il allumait avec une mèche située au dessus du canon. Puis il découvrit l’utilité du tasser la poudre, de l’ergonomie de l’arme… Si bien que pendant dix ans, soit a partir de la naissance de Bruno, il chercha a perfectionner son arme. Pendant toutes ces années Bruno le regarda (Observer son père pendant ses longues heures de travail développa grandement la curiosité de Bruno)et il l’aida quand il eut l’âge. Si bien que le premier mot de Bruno ne fut pas « papa », comme tout le monde mais « pistolet » car c’est comme ça que son père appelait son invention. Quand elle fut enfin prête à être utilisée, le père de Bruno réunit toute la famille donc Bruno, sa mère et le chien « Patou ». C’est alors dans la joie et l’enthousiasme que le paternel tira, sur la cible prévue a cet effet, et au moment de l’explosion dans la chambre la platine se brisa en deux laissant échapper toute la puissance de la poudre ! Le père se fit donc, bien évidemment, décapité par l’arme alors que la mère se prit la balle dans l’œil et le chien, alors que Bruno le caressait, se prit un morceau d’acier qui lui trancha la gorge… Bruno lui eut de la chance, enfin si on peut dire, car juste un bout de métal lui érafla l’œil laissant alors une cicatrice marquant son visage pour qu’il n’oublie pas ce jour ! Suite à cet accident dramatique Bruno alla vivre chez un oncle dans un village non loin de Nuln, il n’y resta pas longtemps car obsédé par le travail de son père il décida de retourner chez lui et de continuer ses inventions. Son oncle accepta de venir le nourrir pendant qu’il était encore jeune et c’est ainsi que durant vingt années Bruno resta dans l’atelier de son père a travailler. Voyant que ses connaissance étaient loin d’être aussi grandes que celles de son père il décida donc le jour de ses quarante ans de partir vivre chez les nains car il avait entendu parler de leur grand savoir et de leur grande technique dans ce domaine. Il partit donc et resta vivre là-bas pour étudier leur savoir pendant 10 ans si bien que au bout de ces longues années d’études il ne fabriqua qu’un seul pistolet le PISTOLET DE BRUNO PRUNEAUX (alias BP) . Enfin il décida de partir vers d’autre horizons mais perdu dans les manuscrits nains il n’avait pas entendu parler de la catastrophe de Mordheim et ne pensa pas à détourner sa route, il arriva donc à Mordheim. Il décida d’y rester pour pouvoir enfin utiliser ses armes et pour l’argent, qui lui manquait cruellement pour ses machines. Je ne vous cache qu’un homme censé serais parti loin d’ici mais pas Bruno qui a été très profondément marqué par cet accident quand il avait dix ans…

Bruno Pruneau

WJDR-Mordheim76 Le_Jolleum