Elia

Vierge de Glace, Ex-Apprentie sorcière

Description:

Elle est grande, blonde, mince, jeune, elle a toujours l’air triste et sérieuse, intelligente elle veut devenir la plus puissante des sorcières pour venger la mort de ses parents adoptifs, elle méprise les hommes pratiquant la magie (sa maitresse sorcière lui a transmis cette haine)

Bio:

Je suis venue au monde il y a de cela 25 ans. Je ne connais pas mes véritables parents car j’ai été adoptée alors que je n’étais que nourrisson. J’ai été recueillie par une famille aristocratique du grand pays glacial de Kislev. Ils m’ont trouvé en plein hiver, alors que je dérivais dans une rivière glaciale : ils se demandèrent ce que pouvait être la petite boite en bois flottant sur l’eau. Ils se saisirent de l’objet et en l’ouvrant virent une petite fille aux cheveux blonds. Ils me préparèrent un verre de lait chaud, et lorsque mes lèvres touchèrent le liquide, celui-ci se transforma en glace.

Depuis ce jour, tous les ans au moment de l’hiver, j’ai pu transformer les liquides en glace. Et le jour de mon huitième anniversaire une très belle femme, jeune d’aspect, mais dont les yeux semblaient porteurs d’une sagesse ancienne, est venue chez nous est m’a demandé de lui faire une démonstration de mes pouvoirs. Surprise de voir ce que je faisais sans difficulté elle me dit qu’il fallait des années d’expérience pour faire ce que j’avais appris au berceau. Je lui ai dit que mes pouvoirs disparaissaient au printemps, alors elle me proposa de suivre un entraînement poussé pour devenir l’une des sorcières de glace, les puissantes magiciennes du pays. Soutenue par mes parents je pris la décision de la suivre à la condition de pouvoir revoir mes parents une fois par an.

Mon apprentissage fut rude : je passait des jours entiers dans le froid, je me concentrait pour lancer des sorts, d’abord avec des ingrédients pour me faciliter la tâche puis en puisant dans l’énergie magique de l’hiver. Ces pouvoirs immenses du froid repartaient avec la fonte des neiges, mais la sorcière m’apprit à me concentrer afin de tout de même pouvoir les invoquer en été.

Il vint un jour où je me dirigeais vers le domaine de ma famille. Je vis avec horreur notre château en feu : me précipitant pour sauver mes parents, j’arrivai malheureusement trop tard. Mon père était déjà mort, et ma mère a l’agonie ne put que prononcer quelques mots avant de mourir «Les damnés…». Remplie de haine j’allais voir ma maîtresse afin qu’elle me porte conseil. Elle était déjà au courant du drame et semblait en savoir long. C’est alors qu’elle m’obligea à faire un choix : elle me révéla que la clé de ma vengeance se situait dans les ruines encore fumantes de la cité de Mordheim, en terre d’Empire. Mais si je choisissais la voie de la vengeance, elle ne me considérerait plus comme son apprentie, et je devrais dès lors trouver ma voie seule. La haine guida mon choix : je pris congé de celle qui m’avait tant appris. Sans aucun signe de regret, elle me conseilla de prendre dans les ruines du château familial tous les documents encore en état – bien peu de choses en somme – et de partir en quête du Grimoire des Âmes Perdues, dans la bibliothèque de la cité de Mordheim, qui pourrait peut-être me révéler de nombreux secrets, à condition de trouver le moyen de le lire…

Je me mis alors en route pour venger mes parents …….

Elia

WJDR-Mordheim76 Le_Jolleum